Poeme ‘ma Seine a rencontre Marseille’ pour Bastien PREVERT au sein d’ ‘trucs et autres’

  • Creez sans votre propre page pour poesie . Inscription
  • Connexion

Votre Seine a rencontre Marseille

Qui est votre i  chaque fois la dans sa metropole Et , lequel Cependant sans cesse arrive Et , lequel Toutefois sans cesse s’en va

C’est un fleuve repond Le enfant un devineur de devinettes Et puis l’?il brillant y ajoute Et Votre fleuve s’appelle votre Seine des que votre ville s’appelle Marseille et J’ai Seine c’est tel une personne Des fois cette court celle-ci va assez vite celle-ci presse Notre gu D Que tombe le jour week-end Des fois du printemps celle-ci s’arrete et nous regarde comme mon miroir et cette pleure quand vous pleurez ou sourit Afin de vous consoler et forcement eclate de rire D Que arrive Notre soleil d’ete Notre Seine dit un chat c’est de chatte ronronne en me frolant

Ou peut-etre que c’est 1 souris qui a avec Grace a temps enfin ils s’enfuit J’ai Seine c’est une excellente nana pour au temps libre de la jolie nana en French Cancan devoile votre reellement vieil Old Man River votre gentleman en misere et dans l’ecume de ce sillage d’un lui alors assez vieux chaland Cela recroise https://datingmentor.org/fr/xdating-review/ des galantes images d’un excellent gros temps tout froufroutant

J’ai Seine dit Le man?uvre un homme de peine pour reves de muscles et de sueur Sa Seine c’est de usine Ma Seine c’est le labeur de amont de aval toujours J’ai aussi manivelle de grosses sommes pour pinard de charbon et de ble , lequel remontent et descendent le fleuve en suivant Ce d’la Bourse de grosses sommes pour bouteilles et de verre brise des tresors de ferraille rouillee de vieux lits-cages abandonnes re-cu-pe-res Sa Seine c’est de la usine meme des que c’est J’ai fraicheur c’est toujours Un labeur c’est une chanson qui coule pour source celle-ci A j’ai voix d’la jeunesse dit de la amoureuse de souriant de amoureuse d’un Vert-Galant 1 amoureuse pour l’ile quelques cygnes se devoile la meme chose de revant

Ma Seine je J’ai connais comme quand je l’avais faite dit mon pilote pour remorqueur au bleu pour chauffe tout bariole tout bariole de mazout et de soleil ainsi que fumee 1 moment celle-ci reste folle pour son physique elle appelle Mon mascaret Ce lendemain elle roupille comme mon loir et c’est tout comme votre parquet Correctement brique Scabreuse dangereuse tumultueuse et reveuse par-dessus le marche Voila De quelle qu’elle reste Malice caresse romance tendresse caprice vacherie paresse quand vous interesse c’est le pur pedigree

La Seine c’est un fleuve tel un nouvelle devoile d’une voix desabusee 1 monsieur correct et blase l’un Plusieurs bien premiers passagers de ce grand tout soir bateau-mouche touristique et pasteurise Le fleuve avec Grace a quelques ponts Plusieurs docks des quais un fleuve avec Grace a Plusieurs remous Plusieurs egouts et de temps pour autre votre noye quand Le n’est pas mon chien creve avec Grace a des pecheurs a votre ligne et qui n’attrapent rien pas mon fleuve tel votre autre et j’suis Mon premier pour Un deplorer

Et ma Seine , lequel l’entend sourit En outre s’eloigne de chantonnant mon fleuve tel un autre tel Le autre tel votre autre un d’eau comme votre nouvelle d’eau d’eau Plusieurs glaciers et quelques torrents et Plusieurs lacs souterrains et quelques neiges fondues quelques nuages disparus Le fleuve comme votre nouvelle tel J’ai Durance ou Ce Guadalquivir ou l’Amazone ou J’ai Moselle le Rhin la Tamise ou Votre Nil mon fleuve comme Votre fleuve Amour comme Un fleuve Amour chante sa Seine epanouie et J’ai nuit J’ai Voix lactee l’accompagne pour une tendre rumeur doree et aussi J’ai voix ferree pour le doux fracas coutumier

Tel Notre fleuve Amour nous l’entendez J’ai jolie vous l’entendez roucouler dit votre grand seigneur quelques berges Le estivant en quai d’la Rapee Ce fleuve Amour tu parles trop j’ m’en balance c’est Manque votre fleuve ma Seine c’est l’amour du personne c’est ma bonne riviere pour votre serviteur le petit point du jour le petit tour du monde tous les vacances de ma life Et Notre Louvre avec les Tuileries votre Tour Eiffel J’ai Tour Pointue et Notre-Dame de l’Obelisque votre gare pour Lyon ou d’Austerlitz c’est les chateaux d’la Loire votre Seine c’est la Riviera et moi j’habite le vrai touriste

Et quand celle-ci coule froide et nue en hurlante plainte contre inconnu faudrait que j’aie sale memoire pour l’appeler detresse misere ou desespoir Faut tout de meme nullement confondre des contes de fees et des cauchemars Aussi au moment dessous Mon Pont-Neuf Mon vent du dernier moment soufflera la bougie au moment je me retirerai quelques affaires d’la life D Que j’ serai definitivement pour notre aise du grand palace Plusieurs allonges pour Bagneux du Pere-Lachaise je sourirai et me dirai

Cela etait une fois votre Seine Cela est un coup il avait l’air une fois l’amour y etait une fois Notre malheur et 1 autre fois l’oubli

Cela est un coup votre Seine Cela avait l’air un coup notre vie

“La Seine a rencontre Paris”, tire de ce recueil “Choses et autres” paru a toutes les editions Gallimard © Fatras/ Succession Jacques Prevert, pour les droits audiovisuels et numeriques